LE DIAMANT DANS TOUS SES ÉTATS

LE DIAMANT DANS TOUS SES ÉTATS
26 janvier 2019 Isabelle Escande - Egerie

 

BLANC OU COLORÉ , LE DIAMANT N’EN FINIT PAS DE NOUS FAIRE RÊVER !

PIERRE PRÉCIEUSE LA PLUS PRISÉE AU MONDE, LE DIAMANT A TOUJOURS FASCINÉ ET ATTIRÉ LES CONVOITISES. AUJOURD’HUI CE SONT LES DIAMANTS DE COULEUR, PARTICULIÈREMENT TENDANCES, QUI S’ARRACHENT DANS LE MILIEU DU LUXE. VENEZ DÉCOUVRIR CE JOYAU QUI N’A PAS FINI DE FAIRE PARLER DE LUI.

Minéral transparent composé de cristaux de carbone pur, le diamant fait partie des quatre pierres précieuses. Utilisé en joaillerie mais également
dans l’industrie grâce à sa dureté extraordinaire, il est incontestablement le plus convoité des minéraux à travers le monde. Bien connu dans des
tons de couleur blanche et transparente, il existe aussi en jaune, noir,
rose, cognac, bleu, orange, rouge et vert. De nos jours, ces pépites colorées sont particulièrement recherchées. Aux dernières enchères, les diamants de couleurs ont déclenché de véritables hystéries et les pièces se sont envolées à des prix records. En avril dernier, un diamant rose gros comme une prune, le Pink Star, a battu le record mondial pour une pierre vendue aux enchères, atteignant 71,2 millions de dollars à Hong Kong.
La rareté de ces pierres explique en partie cet intérêt collectif actuel
et les prix très élevés auxquels on se les arrache. Leur présence à la surface du globe est en effet exceptionnelle. Ainsi, la mine australienne d’Argyle, propriété de Rio Tinto, est le seul endroit au monde à recéler des diamants roses. D’autres pierres de couleur sont dispersées en Afrique, comme The Orange, déterrée enAfrique du Sud.
La rareté ne justifie pas uniquement cet envol des ventes. Un effet
de mode est aussi à l’origine de cet enthousiasme. Les stars ont
mis ces diamants de couleur en avant et aujourd’hui les acheteurs
sont de plus en plus nombreux et proviennent aussi bien des marchés traditionnels, comme l’Australie, les États-Unis, le Japon et l’Europe, que des puissances émergentes telles que l’Inde et la Chine.
Particulièrement allègres et d’une grande intensité, les diamants
plaisent pour leur beauté saisissante et unique.
Mais d’où viennent leurs teintes multiples ? Les diamants de couleur
sont des diamants naturellement colorés présentant une teinte influencée par la structure atomique de la pierre. C’est la présence de
bore, par exemple, qui donne au diamant une coloration bleue, tandis
que l’azote confère une teinte jaune et l’hydrogène une teinte violette.
Toutefois pour cette dernière, la forte pression à laquelle la pierre
est exposée pendant sa formation compresse la structure et crée des
pierres de couleur rouge ou rose. Le diamant rouge est le diamant
le plus rare de tous les diamants de couleur. Les diamants verts
quant à eux, rarissimes également, se sont formés il y a des millions
d’années et ont acquis cette couleur grâce à l’exposition naturelle au
rayonnement du minerai d’uranium.
Mais la liste ne s’arrête pas là. Au total, plus de 300 couleurs de diamants ont été répertoriées jusqu’à aujourd’hui, et dans chacune de ces couleurs, existe une gamme infinie de teintes et de nuances. On n’est pas prêt de se lasser de ces petits miracles de la nature !

COMMENT BIEN CHOISIR SON DIAMANT ?
Tout d’abord il faut savoir que plus la couleur d’un diamant coloré est intense, plus il aura de la valeur. On est dans une démarche contraire à celle des diamants incolores qui, eux, sont prisés pour l’absence totale de couleur et leur transparence cristalline. Leur qualité et leur valeur sont alors déterminées par un ensemble de critères que l’on appelle
« les 4C » du diamant.
Il s’agit de la couleur (Color), la taille (Cut), la pureté (Clarity) et le poids en carats (Carat).

Color (la couleur) : L’échelle
internationale des couleurs du diamant blanc comprend 23 nuances classées de D (les diamants parfaitement blancs) à Z. Seuls les gemmologues sont à même d’apprécier les nuances qui existent d’une lettre à l’autre. Pour faciliter leurs différentiations, l’on regroupe les diamants en 5 familles de couleurs allant du blanc parfait au jaune léger
(colorless, near colorless, faint yellow, very light yellow et light yellow).

Clarity (la pureté) : Tous les diamants présentent des imperfections qui sont des inclusions, au cœur de la structure, apparues lors de sa formation. La détermination de la pureté d’un diamant se fait sous
lumière spéciale avec une loupe de grossissement X10. Dans la plupart des cas, les impuretés ne seront ni visibles à l’œil nu ni n’affecteront la brillance du diamant.

Cut (la taille) : Elle se rapporte aux angles et aux proportions d’un diamant. Basé sur des formules scientifiques complexes, un diamant très bien taillé réfléchira la lumière d’une facette à une autre et la dispersera. Si le travail est bien réalisé, la pierre précieuse aura alors une brillance optimale, et l’on parlera des « feux » du diamant. C’est le seul des 4 critères d’évaluation qui dépend de
l’habileté de l’homme. La qualité de la taille, qui va maximiser la brillance du diamant, ne dépend pas de la forme
que peut adopter ce dernier (ronde, princesse, poire, baguette, coussin, etc.).

Carat (le poids) : Le carat est l’unité de mesure du poids d’un diamant. Un carat équivaut à 0,2 grammes. Ce critère de classification des diamants est le plus facile à appréhender puisqu’il dépend des dimensions de la pierre. Plus le poids du diamant est important,
plus le diamant est gros et cher.

Découvrez nos Diamants

Comments (0)

Laisser une réponse