ARNAUD BOISSIÈRES A LE VENT EN POUPE !

ARNAUD BOISSIÈRES A LE VENT EN POUPE !
15 mai 2019 Isabelle Escande - Egerie

APRÈS TROIS ÉDITIONS DU VENDÉE GLOBE, ARNAUD BOISSIÈRES EST REPARTI POUR UNE QUATRIÈME CAMPAGNE CONSÉCUTIVE ET PRENDRA PART À LA PROCHAINE ÉDITION EN 2020 AVEC UN BATEAU ENTIÈREMENT RÉNOVÉ. RÉGATIER TENACE, LE SKIPPER EST PLUS QUE JAMAIS DANS LA COURSE !

Sa passion pour la voile est née alors qu’il n’avait que 17 ans quand il assista au départ du Vendée Globe, cette course autour du monde en solitaire et sans escale. Quelques années plus tard, il se lance dans la compétition avec la Mini transat puis la Solitaire du Figaro et d’autres transatlantiques. Devenu skipper de monocoque 60 pieds, il prend le départ de son premier Vendée Globe en 2008. Il arrive septième après 105 jours, 2 heures, 33 minutes et 50 secondes de course. En 2012, il répète l’expérience, puis en 2017 sur son bateau « la Mie Câline ». Aujourd’hui, le navigateur girondin est plus décidé que jamais. Il s’est procuré un bateau plus compétitif : l’ancien « Ecover » de Mike Golding qu’il va rénover et équiper de foils, ces appendices porteurs aujourd’hui indispensables pour tout monocoque compétitif.

« Nous avons pu acquérir un bateau ancien, lancé en 2007 pour le Vendée 2008, mais très intéressant. Il a une coque légère, bien adaptée à la pose de foils » explique le skipper. « On l’a choisi pour repartir de zéro, poser un mât, les foils, sur une base saine ». Le bateau est en chantier dans l’écurie de Michel Desjoyeaux à Port-La Forêt, pour le gros des travaux, puis il regagnera son
port d’attache pour la suite de la préparation. « Il sera prêt pour la Route du Rhum 2018, à deux ans du départ du Vendée ». Avant de débuter cette nouvelle étape, Arnaud Boissières a réalisé une dernière course, la Transat Jacques-Vabre, avec celui qui a été son complice durant plusieurs années : son voilier la Mie Câline. Parti du Havre, il s’est lancé dans l’aventure avec Manuel Cousin, le futur propriétaire du monocoque. Après cette transition, on n’a plus qu’à lui souhaiter bon vent pour cette nouvelle étape maritime !

Le joaillier Marc-Arnaud Pavageau et le navigateur Arnaud Boissières se sont lancés dans une collaboration peu commune : la création d’un bijou réalisé à partir de matériaux du précieux bateau la Mie Câline. De ce partenariat original sont nés les bracelets 40ème Rugissants, 50ème Hurlants et le tout nouveau
« Messager ». Confectionnés avec des matières qui ont accompagné le skipper dans son exploit, ils incarnent la force et la pugnacité. Un joli bout de rêve et d’aventures à votre poignet !

Bracelet Marc-Arnaud Pavageau Messager. Poulie dessinée et montée à la main par MAP.

Bracelet Marc-Arnaud Pavageau Messager. Poulie dessinée et montée à la main par MAP.

Bracelet Marc-Arnaud Pavageau 40ème Rugissant.

Article d’Isabelle Escande – MAPMag n°3 édité par Egérie Magazine